User Tools

Site Tools


start

Le vélomobile Rotovelo

Si vous arrivez sur ce site, c'est que vous avez sûrement du m'apercevoir aux alentours de Genève au du Pays de Gex dernièrement; soyez les bienvenus =)

Qu'est ce que c'est ?

 Ce truc bleu est en fait un Vélomobile. C'est simplement un vélo couché avec un carénage autour qui lui permet de gagner une bonne dizaine de km/h sur le plat; il est donc plus rapide qu'un vélo “droit”. Par contre, plus lourd qu'un vélo (le mien pèse ~33kg), il est plus lent en montée (avec une moyenne de 8km/h).

Ce vélomobile est totalement “musculaire”. Bien qu'il serait possible d'y ajouter une assistance électrique, elle n'apporterait pas beaucoup (sauf dans les quelques cotes et aux relances à l’arrêt). De plus, il est psychologiquement plus gratifiant quand on regarde le compteur de vitesse, et qu'on se rend compte qu'on arrive à atteindre les 70km/h sur un léger faux-plat seulement à la force des jambes ;-) .

Bien que les vélomobiles (comme le célèbre Quest) soient principalement construits aux Pays-Bas, celui-ci est construit par Trisled, une boite Australienne. C'est pour cela que le Rotovelo est, avec son frère en Grande Bretagne (semblerait-il), unique en Europe !. Les Quest, eux, un peu différents, sont beaucoup plus “populaires” et nombreux.

Rayon d'action

Le vélomobile devient pratique quand l'on souhaite faire plus de 10km. Bien qu'une distance plus grande est facilement faisable en vélo, le vélomobile apporte un grand gain de confort (avec 3 roues, il est stable, et on à pas besoin de faire l'équilibre, on est mieux protégé des intempéries). Pour ma part, je fais journalièrement 40km A/R (Cessy-Carouge) avec le rotovelo. Comme je l'ai dit, ces 40km auraient été faisables en vélo droit, mais le vélomobile permet de laisser son sac dans le compartiment arrière, et d'avoir des petits trucs toujours avec soi (gourde, lecteur de musique, barres céréales, etc.). De plus, quand on a besoin d'aller faire les courses, ou aller acheter 2/3 bricoles, celles-ci peuvent-être facilement stockées dans l'espace de stockage arrière du vélomobile ou dans une remorque, pour des choses plus encombrantes.

Le vélomobile est plus performant dans une région non vallonnée (on est plus lent en montée), néanmoins, à Genève, les 20 km aller sont faits en 45 minutes. Le retour est lui parcouru en un peu moins d'une heure (± 10 minutes suivant la météo/trafic, observation du paysage, etc ;-) ).

Me contacter

Si vous voulez me contacter, je suis joignable par e-mail à l'adresse vm@vi-di.fr

Plus de photos

Liens externes

start.txt · Last modified: 2014/10/21 10:36 by frank